fbpx

Si aujourd’hui une grande partie de la population connaît la méthode Pilates, peu connaissent son inventeur.

Mais qui était vraiment Joseph Pilates ? 

Pour vos lecture de l’été, après les fondamentaux du Pilates, je vous propose cette biographie en 3 épisodes.

un livre d’anatomie deviendra son livre de chevet

Né en 1883 dans la ville de Gladbach, à l’ouest de Düsseldorf, il va se passionner dès le plus jeune âge pour l’anatomie, le mouvement. Il observe énormément. Il est fasciné par les corps des autres enfants qui jouent au ballon : leur muscles, leur agilité, la respiration. Il commence déjà à se demander pourquoi l’homme adulte perd cette aisance, cette souplesse. Il passe également des heures à observer les animaux. Les prouesses des lièvres, chats, écureuils fascinent le petit Joseph qui les observe minutieusement dès qu’il en a l’occasion. De très faible constitution dans ses jeunes années, il mettra tout en oeuvre pour conjurer le sort. Il suit assidûment les cours de sport prodigués par son père et devient boxeur. Il admire les gymnastes et autres sportifs solides et musclés, il deviendra comme eux, et plus encore.

À 12 ans, sa petite soeur décède. Lors des visites du médecin, Joseph observe avec un grand sérieux tous les gestes de ce dernier. L’ayant remarqué, il offrira au jeune homme un livre d’anatomie qui deviendra son livre de chevet. Joseph l’apprendra par coeur, cette parfaite connaissance du corps humain annonce les prémices de ses futures théories.

Dès 14 ans son acharnement sportif porte ses fruits, fini le Joseph Pilates malingre et chétif, il fait maintenant de son corps son propre objet d’études, une vocation est née.

Il se concentre sur son objet d’études : son propre corps

Il perd sa mère en 1901, son père abandonne tous les enfants, Joseph se retrouve seul à ses 17 ans. 

Enchaînant les petits boulots, il se concentre surtout sur son objet d’études : son propre corps.

Il se marie en 1904. De cette union naîtra une fille qui va rapidement devenir la nouvelle obsession de Joseph. Dès son travail fini, il rentre à la maison observer ce bébé et imiter ses mouvements. Allongé sur le dos, bougeant bras et jambes,  il s’esquisse dans son esprit la notion de “centre”, cette mobilisation des abdominaux profonds. Il est également fasciné par sa souplesse, sa tonicité et la droiture de sa colonne vertébrale. 

Pendant les années qui suivent, il continuera à s’entraîner assidûment et à étudier les différentes méthodes de culture physique de ses contemporains afin de parfaire son savoir.

interné dans un camp de prisonniers allemands sur l’île de Man

1913 sera une année charnière pour Joseph Pilates. Son épouse, Maria, décède à l’âge de 31 ans. Il décide alors de placer ses enfants chez ses grands-parents et de changer de vie, il part vers l’angleterre.

Il y travaillera dans un cirque, sera ensuite serveur avant d’être arrêté en 1914 en raison de sa nationalité. Il est interné dans un camp de prisonniers allemands sur l’île de Man.

C’est le camp le plus grand de toute la Grande-Bretagne, les conditions de vie y sont déplorables. La pluie incessante, le froid, la promiscuité mettent l’esprit et le corps des hommes à rude épreuve. Pourtant un homme arrive à tourner cette situation à son avantage. Joseph Pilates voit chez ses camarades d’infortune un vivier de cobayes qui ne demandent qu’à suivre ses conseils. Joseph fait maintenant partie du club de boxe du camp, il devient leur entraîneur.

une idée qui restera sa marque de fabrique : utiliser les ressorts des lits pour accompagner le mouvement

Les hommes ont besoin de s’évader, ils y parviennent un peu en suivant les enseignements de Joseph Pilates qui va les faire gagner en souplesse, en force, physique et mentale. Devant le nombre grandissant de volontaires, il réalise qu’il aura du mal, seul, à corriger et à aider tous ses élèves pendant la pratique des exercices. Il lui vient alors une idée qui restera sa marque de fabrique : utiliser les ressorts des lits pour accompagner le mouvement, permettre plus d’étirement ou donner de la résistance pour stimuler l’engagement musculaire.

Emigrer vers les États-Unis pour fuir le climat pesant de l’Allemagne d’entre-deux guerres

La guerre terminée, Joseph Pilates rentre en Allemagne en 1919. 

Il se remarie et monte une école de boxe, continue lui même à combattre avec succès malgré ses 36 ans. Dès 1922, il met au point ses premiers appareils, directement inspirés des essais réalisés dans le camp. Il dépose en 1924 un brevet pour une machine qui deviendra le Reformer. 

Au cours d’un match de boxe à Hambourg, il rencontre Nat Fleischer, journaliste sportif américain qui lui conseille d’émigrer vers les États-Unis pour fuir le climat pesant de l’Allemagne d’entre-deux guerres.

Encore un départ, un nouveau changement de vie, définitif cette fois. Il abandonne sa femme, qu’il ne voit plus depuis 3 ans, ainsi que ses 2 filles.

Il quitte l’allemagne le 14 avril 1926, 500 dollars en poche.

La suite au prochain épisode…

Bien choisir son cours de Pilates

Bien choisir son cours de Pilates

Pas si simple de savoir si votre futur studio ou prof de Pilates est véritablement compétent tant l’offre est vaste et peu lisible… Pourtant, vérifier le niveau réel de votre futur enseignant, c’est garantir votre sécurité. Voici nos conseils.

lire plus
Les huit principes fondamentaux du Pilates

Les huit principes fondamentaux du Pilates

“La forme physique est la première condition au bonheur”. C’est par ces mots que commence l’ouvrage de Joseph Pilates “Return to life through contrology” dans lequel il présente la base de la pratique du Pilates.

lire plus
Pour Noël, offrez des cours de Pilates !

Pour Noël, offrez des cours de Pilates !

🌟 des cours de pilates classiques : le cadeau de noël parfait ! 🌟 🎄🎄🎄 En quête d'un cadeau de Noël original, local, non polluant et qui fait du bien ? 🌟Offrez des cours de Pilates ! 🌟 On vous a préparé de très jolis bons cadeaux à glisser sous le sapin et des tarifs...

lire plus