fbpx

Visionnaire, et maîtrisant les ficelles de ce que l’on appelle aujourd’hui le “story telling”, Joseph Pilates était un “personnage”.
Mais qui était-il vraiment ?
Suite et fin du récit d’une existence riche en rebondissements avec ce dernier épisode de la vie de Joseph Pilates.

Vous avez raté les deux premiers épisodes ? Pas de souci ! C’est par ici : épisode 1 et épisode 2.

“Return to Life – Through Contrology” 

“Return to Life – Through Contrology” sera le second ouvrage écrit par Joseph Pilates.

Sorti en 1945, il est voulu moins agressif que le précédent, plus pratique. Pilates pose devant l’objectif afin de montrer au lecteur les positions exactes des 34 exercices à effectuer sur le tapis. Ces exercices sont exactement les mêmes que ceux enseignés aujourd’hui dans les studios de Pilates classique. À soixante ans, il est encore la propre vitrine de sa méthode : musclé, svelte et souple comme un chat.

Toute l’essence de la méthode Pilates est contenue dans ce livre qui commence par cette phrase essentielle : “La forme physique est la première condition du bonheur”.

La quête de reconnaissance

Galvanisé par son succès, Joseph Pilates n’hésite pas à parler de sa méthode comme de la “science de la contrology”.

En 1955, il réussit l’exploit de rééduquer sa collaboratrice Eve Gentry qui, atteinte d’un cancer, se voit amputée d’un sein ainsi que de tout le muscle pectoral. Elle ne peut tout simplement plus lever le bras, ce qui compromet fortement sa carrière de danseuse. En mettant au point des exercices spécifiques, il lui permettra de retrouver toute sa mobilité, contre tous les pronostics médicaux de l’époque.

Le mari d’Ève Gentry, photographe, immortalise ce petit miracle en réalisant un film de 18 minutes destiné à ce monde médical qui ne reconnaît toujours pas la méthode de Joseph Pilates à sa juste valeur.

C’est la douche froide, malgré le soutien de quelques fidèles supporters, la reconnaissance officielle qu’il attend depuis si longtemps ne viendra pas : il n’a aucun titre de thérapeute et ne peut être légitime aux yeux des scientifiques.

le coeur n’y est plus…

Le studio tourne bien, de nombreux articles louant les bienfaits de la méthode attirent une clientèle huppée. Pourtant le coeur n’y est plus, Joseph est irritable, distrait. Il délègue de plus en plus ses cours à Clara, son épouse. Il passe de plus en plus de temps à la campagne, se laisse aller à trop fumer et à trop boire. Ce tabagisme excessif, paradoxal pour un homme qui prônait l’importance de la respiration, va provoquer de graves troubles pulmonaires qui auront raison de Joseph.

Il meurt le 9 octobre 1967 dans les bras de Clara, il a 84 ans.

La méthode pilates

Sa méthode, elle, vit encore. Les “elders”, élèves assidus et collaborateurs de Joseph sont au nombre de 7 et seront à l’origine des différentes lignées d’écoles enseignant le Pilates classique. Il s’agit d’Eve Gentry, Romana Kryzanowska, Carola Trier, Ron Fletcher, Kathy Grant, Mary Bowen et enfin Lolita San Miguel, dernière elder encore parmi nous.

La Pilates Method Alliance, créée en 2001, est une association destinée à préserver l’héritage de la méthode et de garantir la qualité de l’enseignement des praticiens qui y adhèrent. En France, la FPMP joue ce rôle, forte de 350 professeurs et de plus de 20 000 élèves.

Le samedi 12 Septembre 2020, c’est notre anniversaire !

Le samedi 12 Septembre 2020, c’est notre anniversaire !

Pour cette rentrée de septembre 2020, nous vous proposons de tester pendant toute la journée du samedi 12, de 9h à 19h, nos cours de Pilates, collectifs tapis ou sur machines, au tarif préférentiel de 5 euros ! Les places sont limitées : 5 personnes au tapis et 3...

lire plus
Bien choisir son cours de Pilates

Bien choisir son cours de Pilates

Pas si simple de savoir si votre futur studio ou prof de Pilates est véritablement compétent tant l’offre est vaste et peu lisible… Pourtant, vérifier le niveau réel de votre futur enseignant, c’est garantir votre sécurité. Voici nos conseils.

lire plus